Accueil > Biographie > Parcours/Diplômes

Stéphane Ducassé est né en 1972 dans le sud de la France, dans une famille absolument dépourvue de musiciens mais pas dépourvue de musique.
Auprès de proches mélomanes, il découvre la musique par la tradition classique occidentale et suivra l’influence de la culture afro américaine à travers les différentes tendances et écoles de la soul, du rythm’and blues et du funk !

Cette immersion reste son point d’ancrage musical et constitue les éléments essentiels de son enseignement et toute sa philosophie... Sans savoir encore pourquoi, la musique était un langage acquis.
Inscrit à l’école de musique d’AGEN, il teste divers instruments, avant de trouver celui qui va lui permet de donner une forme à son expression : les flûtes douces puis la flûte traversière.
Ses expériences multi-instrumentistes favoriseront quelques années plus tard son engouement pour l’écriture, l’étude des scores et des arrangements.
Il renforce ses convictions pour la flûte traversière en participant au Séminaire International de Flûte traversière en Suisse avec James Galways ainsi qu’au Festival International Pablo Casals (Prades) avec le flûtiste Patrick Gallois.

A l’adolescence, il déploie alors une énergie redoutable pour défier la barrière de la limite d’âge des conservatoires et s’orienter vers un parcours professionnel ;

Au prix d’un travail endurant pour rattraper le temps, il réussit son concours d’entrée au Conservatoire National de Région de Toulouse et obtiendra en un temps records des Médailles d’or à la Flûte traversière, Musique de chambre Déchiffrage, ainsi que le 1er Prix à l’Unanimité de Formation Musicale et deux DEM en Musique Classique et Jazz.

Conscient de n’être qu’au début de ce qu’il avait à apprendre, il entre directement en troisième division, à l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot où il revisite la flûte traversière auprès de Christian Cheret (flûtiste à l’Opéra de Paris) et Ivan Bellocq (flûtiste compositeur).

Assoiffé, sans cesse en quête de savoir et de comprendre, il se forme à l’Harmonie et à l’Arrangement auprès du pianiste Bernard Maury à Paris et se perfectionne auprès de maître de la flûte traversière James Galways, J.P Rampal, Sheseignori. Kudo.

En 1996, il reçoit leDiplôme Supérieur d’Enseignement et de Concert à l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot

Il poursuit ses investigations en Harmonie, auprès de Marc Jaurréguiberri au Conservatoire National de Région de Bordeaux et approfondit ses connaissances en Arrangement et Écriture.

Stéphane Ducassé est un musicien atypique disposant d’un large champ de compétences et de qualifications. Il mets à profit son oreille absolue harmonique et ses hautes études au service de la musique par l’enseignement :
traditionnel, professionnel, transcriptions, copies, arrangements, création de séquences, enseignement d’instruments atypiques (E.W.I, KEYTAR, THEREMIN, VOCODER, MOOG, SYLPHYO...) mais surtout sur scène avec ses formations variées et ses programmes en perpétuels évolutions.

Sa première formation voit le jour avant de se lancer dans la profession, Slavia Story Classique-Tzigane, qui sera récompensée au Cirque d’hiver à Paris par les Jeunesses Musicales de France et le Royaume de le Musiqueen 1989

L’écriture, l’harmonie lui parle déjà et tout naturellement, il se mets au piano et remporte aussi à cette époque au piano, par deux fois, 1997 et 1998 le « Prix du Jeune Compositeur », catégorie JAZZ.

Tout en courant d’une scène à l’autre, son lieu d’apprentissage favori, il consacre du temps à ses propres projets :
- " Latin Jazz Fusion" quintet de Jazz fusion qui se produira au Florida (Agen) et dans différents festivals en Aquitaine.
- Duo DUCASSÉ / ALBERT, (flûte-flûte basse, guitare) qui prendra son envol très rapidement et partira en tournée à l’étranger. Enregistrement de son premier album "D’ici et d’ailleurs".
entre des représentations très diversifiées :
- “Europa”, musique ancienne, composé d’Alan Moratin (1er violon de l’ONBA), de la claveciniste Céline Joly-Forest et le gambiste Hervé Lafon, de l’ensemble Bordelais "Proxima Centory"
- Au New-Morning à Paris, jazz funk, avec Steve Lacy, Les Crusaders.
- Sur la Côte d’Azur, à Radio-France, concert avec le chef d’orchestre Charles Dobler - Sous la direction d’Alexander Paley concert sur le thème de Mozart donné au Moulin d’Andé", enregistré par la télévision russe.
Musicien pour lequel Stéphane Ducassé a gardé beaucoup d’affection et de respect.
- Prestations concerts avec les artistes Amy Keys (Etats-Unis) choriste de Peter Gabriel et Earth, Wind and Fire, Bévinda (Fado, France)
- ["Hommage à Daniel Kiri Escobar"] à Paris en mai 2013.
- Rencontre les XII Alfonso (groupe né dans les années 80 à Bordeaux )et participe avec eux, au Festival "lithophone" sur le thème de la préhistoire en Ariège et à Toulouse. Suivi de l’enregistrement du triple album sur la vie de [Darwin>article 49]
Groupe auquel il appartient encore aujourd’hui, pour des projets comme :
- l’album Djenné, musique du monde.
Cet album est l’aboutissement d’un travail de deux années d’échanges entre personnes et univers musical de France et du Sénégal où il découvre la chanteuse Sénégalaise Angélique Dione.

Après ses participations à des oeuvres collectives, il travaille actuellement sur des projets plus personnels, des enregistrements.
Il arrange les prochaines pièces pour sa nouvelle formation